Réseau téléphonique : opérateurs à deux vitesses

szmiki95

L’opérateur téléphonique Orange a été autorisé à expérimenter la 5G à Belfort alors que le réseau 4G est encore fragile. Syndrome d’une couverture à deux vitesses.

Orange, un des opérateurs téléphoniques majeurs en France, a été autorisé début octobre à expérimenter le réseau 5G dans le territoire de Belfort, en Franche-Comté. L’Autorité de Régulations des Communications Électroniques et des Postes (Arcep) a donné le feu vert au géant des télécoms français afin de tester la capacité du réseau à supporter cette innovation, mais aussi ajuster les dysfonctionnements que cela pourrait engendrer, afin que le réseau puisse être lancé aux alentours de 2020.

Cette avancée survient dans un contexte particulier, puisque le réseau 4G français n’est pas encore optimal. Pour preuve, SFR (troisième opérateur dans l’hexagone) connaît toujours quelques ratés de connections, qui ne sont pas du goût de ses utilisateurs. Tout ceci est symptomatique d’une couverture téléphonique à deux vitesses, entre les différents opérateurs tout d’abord, mais aussi entre les villes et les campagnes. Les meilleurs connections se trouvent évidemment dans les grandes métropoles, au détriment de certains espaces ou de la 3G ne fait même pas encore loi.

SFR couvre environ 53% de la population française alors qu’Orange en représente 72%. Ce contexte de disparités et d’évolution à double vitesse peut paraître déroutant au vu des dysfonctionnements qui peuvent encore survenir. Il est certain pourtant, que le réseau et les connections téléphoniques passent encore et toujours à la vitesse supérieure.

Cette discussion est termine, mais vous pouvez mettre un lien depuis votre site.

Comments are closed.

comparer les forfaits mobiles
Design BWT & Isalisa